Saida Mouradova, la créatrice qui prend la joaillerie à bras le corps

dans

Adoubée par Beyoncé, Madonna ou Offset, la talentueuse créatrice imagine des statement pieces imposantes et ultra sexy.

La sublime couronne qu’arbore Beyoncé alors qu’elle flotte sur les eaux dans Black is King ? C’est à Saida Mouradova qu’on la doit. 

Originaire d’Azerbaïdjan et diplômée de la prestigieuse Parsons School of Design, cette jeune créatrice déjà encensée par les plus grandes divas du hip hop et de la pop a d’abord collaboré avec plusieurs grands noms de la mode avant de créer sa marque Object & Dawn. Une griffe confidentielle et prometteuse d’ores et déjà dans le radar des insiders de la mode, stylistes visionnaires et trend setteurs de tout poils férus de ses imposants bijoux corporels. 

Sa volonté première ? Rendre ses lettres de noblesse à l’artisanat pur et dur, ainsi qu’aux méthodes de fabrication ancestrales. Ses couronnes, ses harnais métalliques sexy et ses colliers et bijoux de tête ont notamment été repérés sur Kehlani, Erykah Badu ou encore Gwen Stefani, séduites par ses pièces massives vectrices d’empowerment qui les transforment en amazones des temps modernes.

L’un des coups d’éclat qui l’a propulsée parmi les chefs de file de celles qui réinventent la joaillerie ?  L’apparition d’une des pièces Object & Dawn dans le clip Body de Megan Thee Stallion, où la it-girl et ex proche du clan Kardashian Jordyn Woods apparait vêtue d’un harnais ultra sexy, identifiable des connaisseurs au premier coup d’oeil.

Une tendance qu’on apprivoise pas à pas, par exemple en adoptant l’une de ses ceintures-bjoux Elohim réalisées à partir de chaines et de pierres semi-précieuses, mix de cristaux noirs et d’empiècements en velours.

Copyright @sequoiaemmanuelle

15 modèles de sneakers rares que l’on rêverait d’avoir sous le sapin

Yves Saint Laurent s’invite dans 6 musées parisiens fin janvier