Ce qu’il faut retenir de la Paris Fashion Week

dans

La Paris Fashion Week automne-hiver 22-23 s’est déroulée entre le 28/02 février et le 8/03 : que retient-on ? ✨

👉 Off-White – La label Off-White rendait hommage à Virgil Abloh, rassemblant sur le runway Bella Hadid, Kaia Gerber, Kendall Jenner ou encore Naomi Campbell. La tailoring rencontrait l’univers du ski côté prêt-à-porter tandis que les tulles épousaient les teddy’s côté couture.

👉 Balmain – Olivier Rousteing recomposait son armée de guerrières avec des looks aux épaules exagérées, des pièces rembourrées façons armures et une palette de couleurs délicates.

👉 Balenciaga – Riche émotion pour le défilé de Demna Gvasalia où les modèles avançaient sous une tempête de neige. Le Géorgien a dédié sa collection au drame ukrainien : du noir, de l’oversize, du fleuri all over, des robes fluides et une silhouette jaune, puis bleue pour clore cet appel à la paix.

👉 Ester Manas – fidèle à ses valeurs inclusives, le duo de designers proposait un vestiaire glamour, pop et coloré pour toutes. Des pièces aux inspis lingerie, des jeux de transparence et des découpes audacieuses.

👉 Marine Serre
La pionnière de la mode upcycling offrait un beau dialogue entre ses imprimés tartan, losanges noir et blanc, camo, toile de jouy ou façon tattoo. Une collection saisissante ouverte à tous.

👉 Dior – Maria Grazia Chiuri envoie la femme dans le futur en gardant l’élégance de l’héritage de la maison. Corsets, robes du soir et tailleurs matchaient avec l’univers du sport et des nouvelles technologies.

👉 Koché – Twist de choc pour la collection de Christelle Kocher. Les robes simplissimes sont rehaussées par de long gants, les robes de soirée contrastés par des harnais, le blouson répond au pantalon satiné : un mélange des genres énergique.

👉 Coperni – Arnaud Vaillant et Sébastien Meyer embrasse les micro jupes, les couleurs teenage et les tailleurs en y incorporant les coupes hybrides impeccables qui font leur renommée.

👉 Louis Vuitton – Nicolas Ghesquière dévoile un esprit boyish, remettant au goût du jour la cravate et la robe chasuble. La révélation Jung Ho-yeon ouvrait la marche tandis que la rayonnante Lous and the Yakuza la clôturait.

00:41

4 créateurs made in Belgium au sommet

La collaboration Supreme x Burberry sort aujourd’hui