BMK Paris-Bamako : un mafé de haute-volée à Paris !

dans

La Gare de l’Est dessert désormais Bamako ! 

Du haut de ses 30 ans, Foussieyni Djikiné a fondé une véritable affaire de famille : papa nous accueille tout sourire, maman aide le fiston en cuisine et le petit frère est au service. Sur les étals, un concentré du terroir africain : chocolat de Côte d’Ivoire, café d’Éthiopie et plus rare, de l’attieke : la fameuse semoule de manioc. Bien installé entre les coussins habillés de wax, on jette un oeil au menu : mafé, yassa, tiep’ ; tous les classiques sont là. Servi avez un riz basmati à la résistance parfaite sous la dent, le poulet yassa relâche les notes de moutarde de sa marinade justement agrémentée d’olives et d’oignons. Et ce mafé, quel mafé ! Ce plat mijoté à la pâte d’arachide est une belle réussite ; un boeuf d’Aubrac fondant comme un bourguignon, de l’arachide torréfiée et cette sauce : profonde, suave, onctueuse, bien relevée par la pâte de piment maison, un mafé de feu. Final tout en douceur avec le gâteau de patate douce et noix de coco légèrement granuleux, vanillé, un modèle du genre. Pour manger comme au Mali, Paris-Bamako est à coup sûr, une adresse capitale. 

Le + Sneaker Spirit :la super playlist africano-hip-hop concoctée aux petits oignons.  

14 Rue de la Fidélité, 75010 Paris / @bmkparisbamako 

Comment la Pole dance est passée des strip-clubs aux salles de sport stylées

Des Pump signées par Shaquille O’Neal dans le dressing de Sébastien-Abdelhamid