Bramsito nous explique ce qu’est son « losa »

dans

« Sale Mood » de Bramsito avec Booba, sorti en 2018, a explosé le nombre de vues sur Youtube. Plus de 114 millions ! « Criminel », son nouveau hit enregistré avec Niska, dont le clip est sorti post-confinement, semble prendre le même chemin. A 24 ans, Bramsito connaît un succès fulgurant. 

Brian Massamba, c’est son nom dans le civil, vient de signer son deuxième album  Losa chez 7.Corp, le label de pop urbaine créé par Booba. Un album aux nombreux invités : Niska, Timal, Leto et d’autres encore. « On se connaît tous dans le milieu, c’est donc facile de faire des connexions, de travailler ensemble. J’adore faire des collab ». On se rappelle d’ailleurs que dans son premier album, Bramsito avait partagé un titre, « Millions de mélos »,  avec Soprano. Un autre grand succès.   

Bramsito, originaire du 91, a toujours fait de la musique : « J’ai commencé à faire du piano vers 7ans. Enfin, une sorte de jouet-piano (rires) ! D’ailleurs c’est pour ça qu’on m’appelle Bramsito. Mon oncle, fan de musique classique, me surnommait Brahms. En référence au compositeur Johannes Brahms. Bramsito, c’est donc le petit Brahms ». A 16 ans, le jeune musicien a même sorti un premier album, avec son groupe Losa. Éponyme de son nouvel album : « C’est en parti pour ça que j’ai appelé mon dernier projet Losa, en souvenir de cette époque ». Mais pas que. Découvrez dans notre interview la vraie signification de ce mot.

Merci à la galerie parisienne Nanoh pour son accueil.

Tout ce qu’il faut savoir sur Heron Preston

Swoosh Studio

CHEZ NOS VOISIN.E.S (Ep05) : Aux Pays-Bas avec Swoosh Studio