Collab’ Nike, damiers à foison : ce qu’il faut retenir du défilé Louis Vuitton SS22

dans

Virgil Abloh a dévoilé hier sa nouvelle collection Louis Vuitton SS22 à travers un film spectaculaire baptisé « Amen Break ». Ambiance mythe samouraï, des looks preppy street, l’iconique damier revisité, des accessoires ludiques et une large collection de Nike Air Force 1 x Louis Vuitton : découvrez tous les looks avec lesquels le designer frappe encore un grand coup sur la planète mode.

Une collaboration de haute voltige avec Nike

Après avoir boulversé le monde de la sneaker avec ses collaborations Nike x Off-White, Virgil Abloh mise sur le design de la traditionnelle Air Force 1 et la fusionne avec l’emblématique monogramme Louis Vuitton et ses matériaux ultra premium. Histoire de faire de l’ombre aux Air Jordan x Dior, la collection semblera proposer une multitude de coloris explosifs.

Le damier dans toute sa splendeur

Si le damier est l’un des motifs les plus cultes de la maison Vuitton, Abloh se délecte de ce signe distinctif en l’apposant sur des pièces résolument streetwear comme des tracksuits aux inspirations motocross, des cagoules badass ou à l’inverse, sur des élégants manteaux aux coupes droites.

#noseason

Bien que la collection soit censée refléter la saison printemps/été 2022, les mannequins emmitouflés dans les manteaux de fourrure, des gants matelassés XXL, des cagoules et des caches oreilles ont plutôt l’air de clamer le contraire. Après tout, Travis Scott a bien fait une apparition en puffer au mois de juin pour un évènement à la Parsons School et Kanye West dans une doudoune GAP dans les rues de Los Angeles par forte chaleur. L’hiver en été, why not!

Pop culture & tailoring

Parmi les 72 looks Louis Vuitton dévoilés le 24 juin, nombreuses sont les références pop et underground à orner les pièces. D’un imprimé points d’interrogation qui fait écho au personnage Enigma aux imprimés tie & dye flashy en passant par les patchworks de graffitis : les silhouettes ludiques empruntent à la fois les codes du hip-hop et du clubbing des années 80. Virgil Abloh fait aussi la part belle au tailoring twisté aux couleurs vives puis rend hommage au monde des arts martiaux et des échecs, qui ont fortement inspiré le groupe culte Wu-Tang Clan.

De Aimé Leon Dore à New Balance, Teddy Santis triomphe

Stephen Galloway, coach postural et éminence grise de la mode