Crayola, Barbie, Lizzie McGuire : quand le make up joue la carte de la nostalgie

dans

Collab’ régressives et inspirations teenage : l’industrie cosmétique titille la fibre nostalgique qui sommeille en chaque beautista.

Envie de renouer avec l’insouciance de vos années lycée ? Vous n’êtes de toute évidence pas la seule, à en juger par les nouveautés beauté les plus en vue du moment. Si l’on en croit les spécialistes du genre, le refuge dans la nostalgie serait un bon antidote à la période anxiogène et ultra-stressante. Une tendance lourde qui contamine également l’industrie de la beauté, et le make up en particulier, terrain d’expérimentation par excellence : réminiscence des années où vous vous barbouilliez le visage avec des produits chipés dans le vanity case de votre mère ou de vos grandes soeurs, les marques rivalisent de clins d’oeil vintage aux férues de beauté des générations X et Y.

Fin mars dernier, la nouvelle agitait la communauté beauté d’Instagram : la marque ColourPop lançait sa collection hommage à Lizzie McGuire en édition limitée. Un élixir cosmétique d’années 2000 qui célèbre l’héroïne de la série éponyme de Disney, incarnée à l’écran par l’inoubliable Hillary Duff. Gloss acidulés, rafales de paillettes et de fards à paupières irisés : la gamme gentiment régressive reprend les noms des personnages principaux que furent Lizzie, Miranda, Gordo ou Ethan Craft pour nommer ses teintes.

Et celles qui délaissaient le petit écran au profit de leurs crayons de couleurs ne sont pas en reste : Sephora commercialise une collection de make up Crayola, qui reprend le design des crayons multicolores cultes dans des mascaras ou des lipsticks aux allures rétro.

Les plus geeks opteront quant à elles pour les superbes eye liners Stabilo x Sephora à la pigmentation intense, dont les noms nous donnent un sérieux coup de vieux (Summer holiday, Back to school ou Chocolat break). 

Le must have incontournable des ex-reines du bal qui doivent faire face à leurs premières ridules ? Le masque Glamglow Supermud x Barbie, rencontre au sommet entre l’excellente marque de cosméto’ californienne et la plus célèbre des poupées girly. Un mix musclé de charbon, d’argile et de six types d’acides qui régénère nos peaux d’éternelles ados, fragilisées par le port du masque.

Qui sont les finalistes et le jury du festival de Hyères 2021 ?

Nike présente une nouvelle Air Zoom Pegasus 38