Des Space Invaders ont envahi Marseille

dans

Si vous êtes du côté de Marseille, vous avez sans doute remarqué ces drôles de créatures qui envahissent les murs de la cité phocéenne. Ces mosaïques pixélisées reconnaissables entre mille sont signées Invader. Avec son expo à ciel ouvert Invader was here, le célèbre street artist vous invite à découvrir ses œuvres dissimulées un peu partout dans les rues de Marseille. À vous de trouver où elles se cachent. 

De Los Angeles à Tokyo, en passant par Paris, partout où il passe, l’artiste laisse sa trace. Cette fois-ci, c’est au cœur de Marseille qu’il vient se déchaîner. Depuis quelques semaines, chaque jour ou presque, une nouvelle œuvre apparaît sur les murs de la ville. Jamais il n’avait posé autant de pièces aussi vite. Avec cette invasion express, Marseille devient la ville la plus « envahie » de France, juste derrière Paris. 

La rue comme terrain de jeu

Fan du jeu vidéo Space Invaders, ce militant de l’art pour tous s’en inspire et colle sa première mosaïque à Paris dans les années 90. Aujourd’hui présents dans le monde entier (et même au fond de l’océan), ses petits personnages font l’objet d’une réelle chasse au trésor. À la manière du jeu Pokémon Go, l’application FlashInvaders vous propose de partir à la conquête de ses œuvres et d’en photographier le plus possible pour récolter un max de points.

Tout comme Banksy, Invader cultive son anonymat. Tapis dans l’ombre, le street artist opère de nuit et masqué. Impossible de le surprendre en pleine action. Aidé d’une échelle, il pose ses créations colorées sur des façades en hauteur et souvent difficiles d’accès. Chacune est unique et riche en symboles.  A Marseille, ses mosaïques bleues et blanches, aux couleurs de la ville, viennent embrasser la culture locale. On remarque par exemple cette jolie bouteille de pastis positionnée près d’un bar : un clin d’œil amusant à la boisson de la région par excellence. 

Des Calanques au Vieux Port, aucun arrondissement de Marseille n’a été épargné par cette invasion. Pour Ora Ito, designer et partenaire du projet, cette expo à ciel ouvert est « parfaite en temps de Covid pour respecter les distanciations sociales ».

Kaia Gerber

Kaia Gerber jouera dans la saison 10 d’American Horror Story

Nike tease une Air Max 1 x Travis Scott