Djimo, ou la maitrise de la vanne lente

dans

Il le dit lui-même, il est un peu arrivé là par hasard. Au départ, c’est une carrière d’éducateur qui l’attendait. Mais en débarquant à Paris, depuis Limoges, Djimo s’inscrit dans des ateliers de stand-up, « pour passer le temps ». Et lui qui se dit timide se met vite à kiffer être face au public. Un public mort de rire devant ce personnage détonnant. Sa nonchalance, son débit étonne et séduit. Il a même remporté le Grand Prix du Festival d’Humour de Paris en 2018. Depuis septembre, il fait parti des pensionnaires de l’émission Clique sur Canal+. Mais plus qu’une posture, Djimo, 28 ans, est comme ça, il prend son temps et c’est pas pour rien qu’il balance sur scène qu’il aurait  « aimé être une tortue » .

Au Théâtre du Gymnase (Paris) le 21/10.

Adidas Gazelle, incontournable depuis 1968

Noémie

Noémie: « Les chanteuses qui étaient derrière les rappeurs sont de retour, devant »