Fraichement rénové, le musée d’Anvers créé son festival de mode

dans

Le Momu d’Anvers a annoncé sa réouverture le week-end du 4 et 5 septembre prochain. Tout juste rénové, le musée profitera de cette occasion pour dévoiler un vaste festival baptisé « MODE 2.021 Anvers- Mode/Engagée », qui se déroulera jusqu’en janvier 2022 et s’interroge sur l’avenir de la mode.

Impossible de ne pas rappeler combien nos voisins belges ont le sens de la mode et du design. L’épicentre du mouvement ? La légendaire ville d’Anvers où de nombreux talents ont fait leurs armes : de Raf Simons à Margiela en passant par Ann Demeulemeester, Dries Van Noten ou encore le jeune Glenn Martens. Fondé en 2002, le Musée de la mode d’Anvers est actuellement fermé pour d’importants travaux de rénovation et ce, depuis plusieurs mois. Véritable institution, il détient entre ses murs une large collection composée de 33 000 pièces. Pour célébrer sa réouverture le 4 et 5 septembre prochain, le Momu prévoit un vaste programme d’événements et d’expositions à découvrir jusque janvier 2022. Un festival intitulé « MODE 2.021 Anvers- Mode/Engagée » qui aura comme fil conducteur la transition écologique au niveau global comme la quête de sens dans le monde de la mode. Plus qu’un simple évènement concentré dans le musée, le programme s’étendra dans toute la ville proposant aux visiteurs des balades, des installations artistiques en plein air et autres animations en rapport avec la mode et ses créateurs.

Deux expositions majeures viendront marquer cette riche programmation. La première : E/MOTION, mode en transition, qui s’intéresse à la manière dont la mode reflète nos émotions et la manière dont elle est marquée par les enjeux de société depuis le début des années 90. La seconde, P.LACE.S débutera quant à elle le 25 septembre et dévoilera des « Regards entrelacés sur la dentelle anversoise.» Aucun doute, cet évènement majeur pour la ville d’Anvers n’aura pas de mal à séduire un public international curieux et prêt à être interpellé sur le futur de la mode et son patrimoine.

adidas x Ivy Park : Beyoncé signe une collection « Rodeo »

Adidas se sépare de Reebok pour 2,1 milliards d’euros