Kanye West droppe la Yeezy boost 350 v2 tail light

dans

C’est peut-être la collaboration la plus marquante de l’histoire de la sneaker depuis Jordan x Nike. Lancée en “grande pompe” en 2015, la chaussure pensée et désignée par le génie Kanye West est très rapidement devenue un incontournable dans le large monde que représente le streetwear actuellement.

Il faut dire que tout a été fait en vue du succès ; d’abord la puissance de frappe de deux mastodontes du marketing. D’un côté Adidas, la marque allemande aux trois bandes a eu le bon goût de pressentir l’adéquation entre son univers et celui d’une star qu’on ne présente plus. De l’autre côté, Kanye West, artiste complet qui ose, dérange, bouscule, et qui s’est parfaitement mué dans ce monde de modeux en reprenant les codes de l’industrie du luxe : rareté, prix élevé, teasing et volonté d’excentricité pourtant vite adoptée par tous les aficionados de sneakers.

Cette chaussure légère reposant sur une imposante – et pourtant bien aérienne – semelle est plus qu’une réussite : ses différentes déclinaisons (la 350, la 500 et la 700) s’arrachent dès la mise en vente à tel point que la création de Kanye pèse près de 1,4 milliard dans le chiffres d’affaires d’Adidas en 2019.

La dernière en date : la Yeezy boost 350 v2 tail lightune paire qui se démarque par sa sobriété et ce gris “cendré qui lui confère une certaine élégance. Maîtrisant sa communication jusqu’au bout, l’une des grandes ambassadrices de la Yeezy n’est autre que Kim Kardashian, s’affichant régulièrement avec une paire aux pieds elle participe activement à l’affranchissement des frontières de “genre” dans le monde des baskets puisqu’elles sont désormais très prisées par la gente féminine à l’image de Taylor Swift qui ne jure que par les conforts de ces petits coussins.

Breaking news
Après avoir enflammé le bitume, Kanye désire aussi s’imposer sur les parquets et une Yeezy Quantum destinée aux joueurs de baskets pourrait apparaître d’ici quelques jours… dans le timing des All-Star Game.  Encore un shot à trois points pour Ye ? 

DJ Snake à Paris La Défense Arena samedi, dans une de ces 5 paires

Série mode : Mix and Match, l’esprit « Less is more »