La première collection Diesel sous l’oeil avisé de Glenn Martens

dans

Nommé nouveau directeur créatif de Diesel il y a quelques mois, Glenn Martens réinvente la marque Italienne avec son goût pour l’hybridation tout en sublimant son héritage denim. Découvrez toute la collection Diesel Spring/Summer 2022 dévoilée à la fashion week de Milan à travers un court-métrage.

A la tête de la création d’Y/Project depuis 2013, le talent du belge Glenn Martens a aussi attiré la griffe de Renzo Rosso fondée en 1978, Diesel. Objectif ? Rebooster l’image d’une marque en perte de vitesse et faire souffler un vent de fraîcheur sur la création. En octobre 2020, Glenn Martens accepte le défi alors qu’il a déjà collaboré avec Diesel à l’occasion du Red Tag Project. En tant que designer considéré comme un immense talent à suivre de près, la fashion week milanaise se frottait donc les mains à l’idée de découvrir cette nouvelle aventure. Et elle n’a pas été déçue. Co-réalisée avec l’artiste et réalisateur londonien Frank Lebon et sur une musique originale de Leon Vynehall, le court-métrage suit le parcours d’une héroïne qui rappelle Leeloo, héroïne du film de Luc Besson Le cinquième élément dans quatre univers distincts.

Une ambiance festive et nocturne, une virée au milieu d’une rue en pleine effervescence, un défilé en sortie d’ascenseur qui évoque un bureau ou encore des focus dans un monde conceptuel faisant écho à la planète Mars. Chaque chapitre présente des pièces fidèles à l’ADN Glenn Martens : l’asymétrie s’invite sur les jupes ou les tops découpés au laser tandis que les pantalons denim 5 poches se prolongent jusqu’aux escarpins pointus ou Santiags. Et si le denim est souvent pointé du doigt pour son impact environnemental, le lancement de Diesel Library s’invite comme solution durable. Au programme ? Une ligne permanente aux fibres recyclées, aux tannages sans chrome et aux traitements beaucoup plus économe en eau. Bref, Glenn Martens a vu juste pour Diesel et vivement la commercialisation de ces pièces on ne peut plus désirables.

Expo « Divas, d’Oum Kalthoum à Dalida » : ces icônes qui ont révolutionné nos époques

Iconique : l’histoire mordante de Lacoste