Le salon PAD en ligne rassemble la crème du design et de l’art contemporain

dans

Collectionneurs ou simples amateurs, le salon PAD est un véritable rendez-vous pour tous les amoureux de l’Art et du Design. Chaque année, les éditions de Londres et de Paris rassemblent les plus grands designers du monde qui viennent y présenter leurs dernières créations. Cette fois, coronavirus oblige, le salon a dû se réinventer et propose une édition digitale, renouvelée tous les mois, accessible gratuitement et pour tout le monde. 

Des bijoux, des vases, du mobilier, des œuvres artistiques abstraites, des animaux, des pièces anciennes et contemporaines, de la céramique, du bronze, du verre : impossible de citer toutes les créations, il y en a clairement pour toutes les inspirations.

FRANCK EVENNOU
Lotus Pedestal table
2017

Du jeune designer prometteur à l’artiste mondialement reconnu, ici, les jeunes talents côtoient les maîtres incontestés du design. On y retrouve les œuvres colorées et presque magiques de la spécialiste du verre et de la céramique contemporaine, Clara Scremini, et de superbes tableaux au style Street-art proposés par Opera Gallery, comme celui-ci, Blue Umbrella de Julian Opie.                                                                                           

JULIAN OPIE
Blue Umbrella
2014
JULIAN OPIE
Blue Umbrella
2014

Pour cette édition un peu spéciale, beaucoup de Français sont aussi exposés : comme Matali Crasset, designer reconnue à l’international et ancienne collaboratrice de Philippe Starck. Surnommée la « Jeanne d’Arc du design », la créatrice nous propose de sublimes objets décoratifs originaux, comme cette cape pour vase.

MATALI CRASSET
Les capes n°27
2018

Chacune des pièces est soigneusement présentée sous plusieurs angles avec différentes photos. Le site, en collaboration avec Tagwalk, fonctionne comme un moteur de recherche et classe les œuvres en fonction de leur couleur, de leur matière et par mots-clés.     

En attendant la prochaine édition qui devrait avoir lieu le 7 avril 2021 à Paris, ce salon virtuel est donc là pour le plaisir des yeux mais pas seulement : il est aussi possible de chiner et de craquer sur l’une des œuvres exposées. 

www.PADesignartonline.com

Ola Volo, l’ange kazakh du Québec aux fresques géantes

(PODCAST) Sneaker Spirit: Le podcast x Johanna Senyk