M.I.A. opère un retour radical via sa propre plateforme de diffusion

dans
©IKHYD

Elle marque enfin son grand retour après quelques années de silence. M.I.A is back, et pas de la moins bonne manière puisqu’elle dévoile “OHMNI”, un puissant uppercut mélangeant une fois de plus parfaitement les genres, à la croisée entre reggaeton, rap et électro.

Déferlant la chronique à chaque apparition, et ce depuis déjà plus de quinze ans,  M.I.A continue d’asseoir sa légende et de renforcer son aura de véritable idole. Activiste, rappeuse, réalisatrice, autrice, difficile de ne garder qu’une des casquettes que Mathangi « Maya » Arulpragasam manie habilement, qui n’a pas ressenti le vent de liberté planant dans “Paper Planes” ou la puissance revancharde du fameux “Bad Girls” clippé par Romain Gavras. Il faut dire qu’il est difficile de passer à côté de l’une des plus “badass” des artistes, elle a su s’imposer par ses convictions et ses combats notamment en faveur des réfugiés.

Ce qui la distingue, c’est aussi un style qui est finalement raccord avec sa musique. Elle maitrise l’art du décalage, paraissant tout aussi sauvage qu’avant-gardiste s’ouvrant tout naturellement les portes de grandes maisons telles que Versace. Elle avait d’ailleurs développé une collection fidèle à elle-même, en ayant pour ambition de faire “la copie des copies”, joli pied de nez pas si étonnant quand on connaît son amour pour la culture de rue et pour les renversements d’ordre jusque-là établi.

Une nouvelle M.I.A., c’est possible ça ?

Pour accompagner la sortie de ce nouveau morceau, M.I.A s’est fendu d’un message : “voici une musique pour vous foutre hors du lit”, c’est plutôt réussi avec cette artiste qui ne cesse d’innover et de surprendre par ses choix comme celui de ne diffuser ce single uniquement sur Patreon, une plateforme qu’elle a créée afin d’héberger toutes ses formes de créations artistiques. La chanteuse promet même une “nouvelle” M.I.A pour cette année…

Crédit photo: IKHYD
Source: Instagram

Covid-19 : ces marques rejoignent le combat avec des initiatives solidaires

Courir et adidas célèbrent les 50 ans de la Superstar en denim