@MesYeuxSurToi : love is the new black

dans

Compte Instagram à quatre mains, @mesyeuxsurtoi donne à voir le quotidien de Soreya et Henri, couple passionné de mode.

« Based on a true love story » indique leur bio Instagram laconique. A travers ce compte Instagram aux clichés léchés, et suivi par plus de 25000 fidèles, se dévoile l’histoire d’amour entre Soreya, 29 ans et Henri, 35 ans.

A l’origine de leur pseudonyme poétique, une référence à leur toute première rencontre où les jeux de regard furent de mise. Ce qui rassemble ce couple fusionnel et stylé ? Leur amour de la mode, sur lequel ils aiment échanger à l’infini. Street styles solo ou en duo avec une forte prédilection pour les pièces streetwear, routines beauté communes, voyages à New York, emménagement dans leur nouvel appartement et astuces déco, on suit le quotidien de ce couple inspirant et ultra photogénique. Férus de food, Soreya et Henri nous font également découvrir leurs bonnes adresses aux quatre coins de la capitale, au moyen de clichés alléchants publiés sur leur compte insta @mesyeuxsurtoi ou sur leur blog éponyme.

Comment l’idée de créer un compte commun a-t-elle germé ?

« C’est venu naturellement, expliquent-ils en chœur. Soreya avait déjà son blog mode et Henri y apparaissait souvent. Nous prenons un vrai plaisir à faire des photos ensemble, du coup l’idée est venue d’elle-même. Mais il y avait déjà tellement de blogueuses mode que nous souhaitions nous distinguer avec un concept plus original ».

Les raisons de leur succès ? « Le fait que nous soyons un couple noir sûrement ! Il y en a peu en France qui soient mis en avant sur Instagram. Le fait que nous apportions une attention particulière à notre esthétique, à la direction artistique de nos photos aussi. Mais surtout la diversité de nos contenus: il n’y a pas que la mode qui nous touche, nous sommes aussi sensibles à l’art, la photographie, la musique… Nous proposons un lifestyle global » ! 

https://www.instagram.com/mesyeuxsurtoi

Une collection Coach inspirée de Naruto par l’acteur Michael B. Jordan

Daily Syrien : Falafels de compét’ à Paris 10