On a passé pour vous un week-end à Amsterdam

dans

De passage dans la capitale des Pays-Bas ? Suivez le (city) guide !

On déjeune où ?

« Extravagant mais modeste, cosmopolite mais familier » c’est ainsi que se décrit Mr Porter, hot spot food branché où se croisent pêle-mêle la faune hype de la capitale néerlandaise, les joueurs de l’Ajax Amsterdam venus se régaler incognito et les fashionistas locales. Un grill élégant doté de larges baies vitrées pour voir et être vu qui propose aussi de nombreuses alternatives veggie-friendly, de l’artichaut rôti au four à la foccacia signature en passant par le succulent carpaccio de courgettes.

On dort où ?

Quitte à faire dans le cliché touriste, autant jouer le jeu à fond. On booke son séjour à l’Estherea, joyau de boutique hôtel niché dans un bâtiment classé au patrimoine de l’UNESCO datant du XVIIème siècle. Installé sur le Singel, l’un des plus anciens canaux de la ville, ce lieu ultra Instagrammable est situé à 300 mètres seulement de la célèbre place du Dam. Avec ses 91 chambres et suites aux designs uniques et colorés, ce spot confidentiel que les habitués se refilent sous le manteau nous donne l’impression de squatter un décor de film de Wes Anderson. Le tout à des prix accessibles, les tarifs par nuit débutant à un peu plus de 100 euros.

A faire et à voir !

Après l’incontournable croisière le long des canaux dont on peut monter et descendre à sa guise, on prend la direction du quartier des 9 Straatjes (les 9 ruelles) qui regorge de friperies et de bars stylés. Un dédale de petites rues pittoresques remplies de galeries d’art pointues et de lieux consacrés à la mode et au design, parfait pour une virée shopping qui sorte de l’ordinaire.

Envie d’une parenthèse culture ludique ? Direction le MOCO Museum, QG de l’art moderne situé au coeur de Museumplein. L’occasion d’expérimenter ses installations immersives XXL, et (re)découvrir des oeuvres signées Andy Warhol, Jeff Koons, Keith Haring, KAWS ou encore JR.

#HowToStyle : Léna Mahfouf en 6 looks

Ralph Lauren et les uniformes olympiques USA : une histoire vieille de 13 ans