Qui est Tega Akinola, présentée à l’event londonien Sneakers Unboxed ?

dans
Crédit image : Tega Akinola par Senem Ak

Avec plus de 50 000 followers Instagram au compteur, la nigériane-britannique Tega Akinola offre sur la toile sa vision du streetwear upcyclé. Entre sneakers et accessoires pimpés par des câbles USB, talons hauts multifonctionnels et sacs à main en polaire molletonnée : celle qui cite les DIY de Nicole McLaughlin et Alexandra Hackett comme sources d’inspiration fait à son tour son bout de chemin.

Comme beaucoup de jeunes designers, la récemment diplômée Tega Akinola a vu sa soif de créativité se décupler aux prémices de la pandémie Covid-19. Fille de créatifs, un père graphiste et une mère passionnée par la conception et la confection de vêtements, elle commence à concevoir divers objets mode en parallèle de ses études.

Etudiante avec peu de moyens, elle n’hésite pas à piocher dans son dressing des pièces désuètes pour en redéfinir les contours et lui apporter une bonne dose de nouveauté. Très inspirée par le travail des designers upcycling tels que Frankie collective, Nicole McLaughlin et Alexandra Hackett aka miniswoosh, la fan de streetwear se lance dans l’aventure et partage le résultat sur les réseaux sociaux.

Repérée par la plateforme qui promeut les jeunes créateurs durables APOC STORE, Tega Akinola élabore depuis des pièces originales qu’elle peut désormais vendre. En 2021, elle a aussi été choisit par l’enseigne GOAT pour devenir juge à l’occasion de son concours de custom sneakers. Plus récemment, c’est l’exposition Sneakers Unboxed menée par la plateforme de resell StockX qui a décidé de mettre la lumière sur le travail de cette artiste de 21 ans.

L’exposition Cinémode par Jean Paul Gaultier s’ouvre demain

Hot drop : CLOT x sacai x Nike LDWaffle “Kiss Of Death 2”