Saint Laurent, Jacquemus… : le vélo luxe, moyen de transport le plus hype ?

dans

En selle pour une ride de luxe ! Après Louis Vuitton cet été qui dévoilait sa collaboration avec Maison Tamboite, fabricant artisanal de vélos établi à Paris depuis 1912, c’est au tour d’autres maisons de faire de l’oeil aux cyclistes : Stella McCartney, Jacquemus, Saint Laurent… En revanche, pédaler avec classe a un coût. Et pas des moindres.


Retenez votre souffle. Pour la modique somme de 22 000 euros, la maison Louis Vuitton présente fin août 2021 son vélo qui rassemble son incomparable savoir-faire en maroquinerie avec celui de l’emblématique Maison Tamboite. Son esthétique vintage, son élégant monogramme et son adorable porte bagage ont clairement de quoi nous motiver à vagabonder aux quatre coins de la ville. Son prix ? Un poil moins. Il faut dire Maison Tamboite, institution parisienne de vélos sur-mesure fondée en 1912, comptait à l’époque parmi ses clients d’illustres personnalités comme Edith Piaf, Joséphine Baker ou encore Marlene Dietrich.

Louis Vuitton x Maison Tamboite

Au mois de novembre, c’est Stella McCartney, la queen de la mode green, passionnée de vélo, qui dévoile une série de 18 vélos custom en collaboration avec Cannondale. Exposés dans les boutiques du monde entier, de Londres à New-York en passant par Tokyo ou Shanghai, la designer ne les propose toutefois pas à la vente. Du moins pour l’instant. Les rumeurs poussent à croire que les pièces feront l’objet d’une vente aux enchères pour la bonne cause.

La maison Saint Laurent, elle aussi, n’a pas loupé le coche. Plus moderne, la marque tenue par Anthony Vacarello mise plutôt sur une union avec Super73. Un vélo électrique de compet’ à l’aspect sobre et épuré, recouvert d’un noir mat et d’un bel empiècement beige estampillé du logo Saint Laurent. Cette création inédite en édition limitée était présentée dans la boutique parisienne de la rue Saint-Honoré ainsi qu’à Los Angeles. Côté prix, les heureux acquéreurs devaient débourser $6,500.

Pour finir, c’est le frenchie Simon Porte Jacquemus qui a fait rêver tout le gratin de la mode avec sa bicyclette éléctrique rose. A l’occasion de son drop 2 Pink, le créateur s’attaque au marché du deux roues en s’unissant avec la marque néerlandaise VanMoof. Le vélo Jacquemus x VanMoof se pare d’un cadre entièrement rose, arborant le logo du label aux côtés d’une selle et de roues noires pour un joli contraste. Pour l’instant indisponible à l’achat, une inscription sur liste d’attente est possible ici. Plus accessible que les précédents, le vélo Jacquemus devrait avoisiner le prix de 2.200 euros.

« When Basketball Inspires » : when l’art contemporain se mêle au basketball

02:11

Smoluk et ses sneakers en carton