Smoluk et ses sneakers en carton

dans

Smoluk récupère du carton dans la rue et dans les poubelles de ses amis, pour fabriquer … des sneakers. Comme une couturière, elle le coupe, le brode pour lui donner la forme attendue : celle de ses chaussures préférées. Aujourd’hui installée au Canada, c’est à Lyon que Smoluk a trouvé l’inspiration, auprès d’une artiste spécialiste du carton. Elle a d’abord commencé à faire des sneakers de petites tailles jusqu’à en faire récemment des géantes, aidée par sa mère. D’ailleurs c’est son patronyme qu’elle a choisi comme nom d’artiste : Smoluk. « Je suis fière de porter ce nom qui se perd dans ma famille, celui de ma mère, on ne sait pas trop si c’est féminin, masculin, et ça sonne comme un nom de graff « , explique Alice. Si aujourd’hui ses chaussures en carton sont surtout des objets d’arts, elle rêve de pouvoir un jour les porter.  

Saint Laurent, Jacquemus… : le vélo luxe, moyen de transport le plus hype ?

Kylian Mbappé devient ambassadeur mondial de la maison Dior