Les sneakers entrent au Musée de l’Homme

dans

Jusqu’au 25 juillet 2022, avec l’exposition « Sneakers, les baskets entrent au musée », les souliers de sport se faufilent au Musée de l’Homme.

Le Musée de l’Homme ouvre ses portes aux sneakers ! Si à l’origine les tennis, baskets étaient destinées à la pratique sportive, les sneakers sont devenues des objets de désirs et de collection depuis sa promotion par la culture hip-hop, il y a 30 ans.

Ludique et pédagogique, l’exposition ludique est une porte d’entrée vers la culture sneakers. L’occasion de redécouvrir l’origine du mot « Sneakers » issu de l’anglais « to sneak » comprendre « se faufiler » en français. Une allusion à peine voilée à cette première paire de chaussures fabriquée à partir du caoutchouc. La discrétion auditive du matériau au cours de la marche permet de se faufiler plus aisément qu’une paire de souliers en cuir. 

L’exposition revient naturellement sur le groupe hip-hop Run DMC. Chaînes dorées en corde de dookie, fedoras noirs, veste en cuir, survêtement complet Adidas à trois rayures et surtout des « Superstars » blanches aux pieds. Les Américains Joseph « Rev Run » Simmons, Darryl « D.M.C. » McDaniels et Jason « Jam Master Jay » Mizell consacrent la superstar en 1983 avec le titre «  My Adidas ». En devenant le premier groupe à signer un contrat de sponsoring avec la firme allemande, RUN DMC fait entrer la culture sneakers dans une autre dimension.

Au-delà de ces anecdotes, d’autres explications historiques, techniques et scientifiques sur les baskets. Pour aller plus loin, des animations et des conférences thématiques sont prévues. La grande épopée anthropologique des sneakers est à découvrir, jusqu’au 25 juillet au Musée de l’Homme à Paris.

02:24

Mossi, créateur de mode engagé

Top 3 de nos lectures du mois