Tout ce qu’il faut savoir sur la marque Amiri

dans

Un vent de california love ne cesse de souffler sur le label haut de gamme Amiri, fondé par l’américano-iranien Mike Amiri en 2013. Celui qui est actuellement en lice pour le titre du prestigieux « American Menswear Designer of the Year » aux mythiques CFDA Awards s’imaginait devenir musicien ou scénariste… et pourtant. En 2021, son nom est sur toutes les lèvres de l’empire fashion.

Si ses premières amours tendaient vers la musique et le cinéma, Mike Amiri a trouvé l’équilibre dans l’art du design, en y incorporant toutes les influences underground qui l’ont façonnées. Il débute d’ailleurs dans le milieu en créant des pièces sur mesure pour des musiciens tels que Axl Rose et Steven Tyler alors que son atelier est installé au sous sol d’un restaurant thaïlandais. Lorsqu’il passe la cap d’une première collection AMIRI, c’est une capsule exclusive lancée en 2014 en collaboration avec Maxfield, célèbre enseigne de Los Angeles. On y trouve notamment des jeans déchirés, des blousons en cuir et toutes sortes de pièces qui combinent un ADN streetwear et punk rock.

Après le succès de cette collection capsule, la marque élargit en 2015 sa distribution et Mike Amiri introduit le prêt-à-porter féminin, les sneakers (et plus largement des chaussures) et les accessoires. En 6 ans, ses pièces sont déjà vendues au sein des détaillants de luxe les plus convoités au monde. Il devient par ailleurs l’une des premières marques du marché des créations menswear où la majeure fabrication est basée à Los Angeles. Matières exceptionnelles et esthétique destroy deviennent l’ADN d’Amiri.

De Harry Style, The Weeknd à Justin Bieber en passant par des rappeurs comme A Boogie wit da Hoodie, Pop Smoke ou Lil Baby, le monde de la pop et du rap n’ont désormais d’yeux que pour Amiri. Et à en croire la toute dernière collection SS22 décontractée comme sophistiquée, et dévoilée dans un film tourné à Las Vegas, cela n’est pas prêt de changer. Il ouvrira très prochainement deux nouveaux shops, un à New York et un dans la fameuse Sin City, histoire d’étendre encore un peu mieux cet empire luxueux et authentique.

#HowToStyle : Peggy Gou en 7 looks

Hot drop : la nouvelle collaboration Asics x Bape