Vivienne Westwood, sa vie, ses œuvres

dans

Le beau livre «  Vivienne Westwood Catwalk : The Complete Collections » lève le voile sur le travail de la créatrice Vivienne Westwood. L’ouvrage consacre 40 années de carrière de la créatrice la plus punk de la mode.

« Détruire le mot conformité ». Dès ses débuts, Vivienne Westwood choque la mode britannique. Un anticonformisme assumé jusque dans les détails de ses costumes coupés avec des techniques de coutures datant des XVIIe et XVIIIe siècles. Fidèle à ses habitudes, La créatrice imprègne son premier défilé « Pirates » du punk devenu avec le temps sa signature. Vivienne Westwood a 40 ans mais déjà 10 ans de création de vêtements pour « King’s Road » sa boutique londonienne fondée en collaboration avec le directeur des Sex Pistols Malcom McLaren. Costume en tulle et tweed effiloché, mélange des garde-robes masculines et féminines par les mannequins, binarité des genres« Pirates » n’est que le commencement de l’impact stylistique punk/new wave de Vivienne Westwood auprès du grand public. 

Avant-garde jusque dans ses opinions politiques. Tout au long de la présentation de ses collections, Vivienne Westwood s’engage politiquement. Après la présentation de sa collection printemps/été 2006, Vivienne Westwood transforme son défilé en manifestation politique en faisant venir sur le podium des activistes avec des pancartes  « l’austérité est un crime » ou « la fracturation hydraulique est un crime ». Dès 2006, l’activiste pour le changement climatique est l’une des premières à alerter sur l’urgence d’agir pour une mode responsable. Vivienne Westwood est l’une des dernières maisons de mode à être indépendante. 

Chaussures, sacs, bijoux, bottes, robes de mariée… un beau panorama de mode et d’activisme est présenté dans l’ouvrage. Le journaliste de mode Alexander Fury – critique de mode au Financial Times et au Another Magazine, Andreas Kronthaler – le mari et collaborateur de la créatrice – et Vivienne Westwood herself ont rassemblé le meilleur de Westwood dans un livre anthologique ou plutôt un témoignage remarquable de la mode et de l’histoire britannique. A lire à défaut de visiter l’expo qui lui est consacrée à Lyon.

On est parti pour vous un week-end à Haïti

adidas x Ivy Park : Beyoncé signe une collection « Rodeo »